Manche : Vingt animaux maltraités sauvés par la Fondation Brigitte Bardot

MALTRAITANCE Les propriétaires des animaux nourris mais mal soignés risquent jusqu’à deux ans de prison et une amende pouvant s’élever à 30.000 euros

20 Minutes avec agence

— 

Une chèvre. Illustration.
Une chèvre. Illustration. — Manfred Richter

La Fondation Brigitte Bardot a organisé ce mardi une opération de sauvetage concernant vingt animaux d’une ferme près de Cherbourg (Manche). Les membres de l’association ont trouvé sur place six chevaux, cinq chèvres, un poney, quatre ânes, trois cochons et une vache, détaille La Presse de la Manche.

Ils étaient nourris mais mal soignés et manquaient d’espace et vivaient dans un enclos boueux, recouvert d’excréments, de 3.000 mètres carrés, indique la fondation sur son site. Ils n’avaient reçu ni vaccination ni traitement vermifuge et plusieurs d’entre eux souffraient de blessures. Le cadavre d’une chèvre a par ailleurs été retrouvé, la tête prisonnière d’un grillage.

Accueillis dans de nouveaux refuges

Les rescapés ont pour beaucoup été séparés et conduits dans divers refuges. Ils ne seront pas proposés à l’adoption mais « sont désormais au sec », se félicite la responsable. La justice a décidé de retirer les animaux à leurs propriétaires. Ceux-ci encourent jusqu’à deux ans de prison et 30.000 euros d’amende.

Voir aussi cette vidéo de Brut ci-dessous

La Fondation Brigitte Bardot était intervenue après avoir été prévenue par la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP). L’organisation a indiqué son intention de « se porter partie civile comme à chaque fois que nous venons au secours d’animaux ».