Loiret : Deux chiens errants attaquent son troupeau de moutons, une éleveuse porte plainte

ÉLEVAGE Une brebis est morte et 14 ovins ont été blessés à la suite de l'intrusion d'un rottweiller et d'un berger malinois errants au sein du troupeau de 26 têtes

20 Minutes avec agence

— 

Illustration moutons
Illustration moutons — Martin BERNETTI / AFP

Une éleveuse de moutons à Isdes (Loiret) a porté plainte ce samedi après que son troupeau a été attaqué par deux chiens errants. Le berger malinois et le rottweiller ont joué au milieu des ovins et ont provoqué la mort d’une brebis le 2 mars dernier, rapporte Le Parisien.

En tout, 14 des 26 bêtes du troupeau ont été touchées et blessées. Huit moutons ont dû être recousus ou agrafés. C’est notamment le cas du bouc Nelson, qui a tenu tête aux intrus et a « été littéralement scalpé », selon sa propriétaire. Il a reçu une trentaine d’agrafes au niveau de la tête et du cou.

« On me conseille de taire l’attaque »

Les soins vont coûter cher à la dirigeante de Sologne Moutonnes Services, qui transforme les terrains en friche en écopâturages. « Je ne sais pas encore ce que je vais devenir, la moitié du troupeau est en soins, la facture du vétérinaire sera astronomique », déplore l’éleveuse. « Pour l’instant, je suis dans l’action, mais je ne vois vraiment pas comment je vais reprendre mon activité. »

L’entrepreneuse, qui se dit « en colère » et craint que les attaques ne reprennent, a hésité à porter plainte. « Je sens bien qu’ici au village, on ne veut pas que je le fasse », poursuit-elle. « On me conseille de taire l’attaque, et de ranger ça au rayon des conflits de voisinage. » Les deux chiens ont pu rejoindre leur propriétaire. La gendarmerie n’a pas capturé les fautifs puisqu’ils ne s’en étaient pas pris à des humains.