Pas-de-Calais : De la cocaïne dissimulée sous un chargement de fleurs

FAITS DIVERS Les douaniers du Tunnel sous la Manche ont saisi plus de 90 kg de cocaïne dans un camion

Mikaël Libert

— 

La drogue était dissimulée dans la remorque du camion.
La drogue était dissimulée dans la remorque du camion. — Douane Française

A défaut de plage sous les pavés, de la drogue sous les fleurs. Le 14 février dernier, les douaniers affectés à la surveillance du tunnel sous la Manche ont opéré une belle saisie de cocaïne dans un camion en partance pour la Grande-Bretagne a-t-on appris, ce mardi. L’ingéniosité du transporteur n’a pas trompé le flair des agents.

Quoi de plus normal qu’un camion transportant des fleurs le jour de la Saint-Valentin ? Rien en somme, sauf quelques indices potentiellement suspects. Le poids lourd arrivait des Pays-Bas et devait embarquer pour la Grande-Bretagne. C’est ce qui a motivé les douaniers à effectuer un contrôle. Les documents de bord indiquaient bien que le camion contenait des fleurs. Jusque-là, tout va bien.

La valeur de la marchandise estimée à plus de 7 millions d’euros

Mais, une plaque métallique vissée à côté du moteur frigorifique de la remorque a attiré l’œil des agents. En la retirant, les douaniers ont eu accès à une poignée permettant de faire coulisser un immense tiroir installé sur toute la longueur de la remorque. Et dans ce tiroir, étaient dissimulés de nombreux petits paquets emballés dans du ruban adhésif. Une autre plaque cachait un autre tiroir identique au premier et qui contenait la même chose.

Les fonctionnaires ont ainsi dénombré 70 paquets de ce qui s’est avéré être de la cocaïne. Le poids de la marchandise dépassait les 90 kg et la valeur estimée de la revente au détail dépassait les 7 millions d’euros. Le chauffeur du poids lourd a été interpellé et placé en garde à vue.