Lyon : Prison avec sursis et inéligibilité pour un élu condamné pour violences conjugales

VIOLENCE FAITE AUX FEMMES L’ancien adjoint du 8e arrondissement était jugé lundi devant le tribunal correctionnel de Lyon

E.F.

— 

Le palais de justice de Lyon Illustration.
Le palais de justice de Lyon Illustration. — E. Frisullo / 20 Minutes

A la barre, il n’a pas cherché à nier ni à minimiser les faits. Un élu de 41 ans, ancien adjoint à la mairie du 8e arrondissement, a été condamné lundi à quatre mois de prison avec sursis et à trois ans d’inéligibilité devant le tribunal correctionnel de Lyon pour avoir exercé des violences sur sa femme, rapporte Le Progrès 

Mi-octobre dernier, l’homme avait été placé en garde à vue après s’en être pris à son épouse à leur domicile. Le jour des faits, à la suite d’une dispute futile, l’homme avait plaqué la tête de sa femme au sol, comme il l’avait déjà fait par le passé, selon les témoignages de la victime.

Deux ans de mise à l’épreuve

Dès la médiatisation de sa garde à vue, sa délégation à la mairie du 8e arrondissement et son indemnité d’élu lui avaient été retirées. A l’audience, l’homme sans casier judiciaire, a reconnu sa responsabilité et avoir besoin de soins. L’ancien élu a également écopé d’une mise à l’épreuve de deux ans.