Isère : Un sexagénaire soupçonné d'avoir réalisé trois braquages pour envoyer de l'argent à une femme rencontrée sur Internet

ENQUETE Le suspect au casier judiciaire vierge doit être déféré au parquet de Grenoble vendredi

C.G.
— 
Illustration d'un gendarme.
Illustration d'un gendarme. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Un homme de 64 ans, habitant à Saint-Siméon-de-Bressieux dans l'Isère, a été interpellé mercredi après une série de trois braquages sur la commune commis en un mois et demi. Les enquêteurs le soupçonnent d’en être l’auteur.

L’individu, armé d’un fusil, aurait surgi le 20 janvier dans les locaux d’une association afin de dérober sous la menace 300 euros. Un mois plus tard, le 18 février, il aurait récidivé en braquant cette fois un bureau de tabac. Montant du butin : 300 euros. Puis mercredi 4 mars, il se serait rendu dans le bureau de poste de la commune. Selon le même mode opératoire, il se serait fait remettre sous la contrainte 1.400 euros, indique le parquet de Grenoble.

Identifié grâce à sa voiture

« Les gendarmes ont fait immédiatement le lien avec les autres faits similaires récents dans lequel le signalement du mis en cause était identique », explique Eric Vaillant, procureur de la république. Identifié grâce au véhicule avec lequel il était reparti de la poste, le sexagénaire a été interpellé quelques heures plus tard sans opposer de résistance. En garde à vue, il a indiqué aux gendarmes être l’auteur des braquages.

Méconnu des services de police, l’homme a expliqué avoir agi ainsi pour envoyer de l’argent à une femme rencontrée sur Internet. Et qui habiterait dans le Sud de la France. Sa garde à vue a été prolongée. Il devrait être déféré au parquet vendredi en vue d’une comparution immédiate ou de l’ouverture d’une information judiciaire.