Rennes : Il se présente au commissariat et avoue une centaine de cambriolages

AVEUX L’individu doit être jugé ce mercredi après-midi en comparution immédiate

J.G.

— 

L'Hôtel de police de Rennes, situé boulevard de la Tour d'Auvergne.
L'Hôtel de police de Rennes, situé boulevard de la Tour d'Auvergne. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Il s’est présenté au commissariat central de Rennes, ne sachant pas trop où aller après avoir été mis à la porte par son colocataire qu’il venait de violenter. Et c’est là qu’il a avoué une centaine de vols par effraction, a-t-on appris ce mercredi auprès de la police. Peut-être pris de remords, un homme est passé aux aveux dimanche soir. Devant les policiers, il a expliqué qu’il cambriolait depuis trois ans des entreprises du sud de la ville.

Il opérait, selon ses aveux, le soir, le week-end ou par temps de pluie, dérobant uniquement de l’argent pour « subvenir à ses besoins », selon une source policière. L’enquête a pour l’heure permis d’identifier une trentaine d’entreprises victimes des cambriolages de l’individu. Inconnu des services de police, le trentenaire doit être jugé ce mercredi après-midi en comparution immédiate.