Montpellier : La guitare du célèbre musicien flamenco Manitas de Plata a été volée

MUSIQUE Avec cet instrument, l’artiste avait fait « le tour du monde »

Nicolas Bonzom

— 

Manitas de Plata, dans son appartement, à la Grande-Motte, en 2014.
Manitas de Plata, dans son appartement, à la Grande-Motte, en 2014. — N. Bonzom / Maxele Presse

A Montpellier (Hérault), le clan Baliardo est sous le choc : l’une des guitares les plus emblématiques de leur prestigieux aîné, Manitas de Plata, a disparu. La célèbre famille de musiciens gitans soupçonne qu’on leur a volé ce précieux instrument, qui a accompagné le guitariste aux mains d’argent, mort en 2014, pendant de longues années.

« Ramenez-nous cette guitare, implore sur Facebook Fernando Baliardo, le plus jeune fils de Manitas de Plata. [Elle] a une grande valeur sentimentale pour nous. » Interrogé par 20 Minutes, il se dit « très triste ». « La guitare de papa est partie, déplore-t-il. Mon père me l’avait donnée. J’avais joué avec elle, à l’Olympia, en 2012. »

« C’est une partie de lui qui n’est plus là »

Cette guitare, une Ramirez flamenco, se trouvait chez l’un des fils du célèbre guitariste, Jean Baliardo, à Montpellier. Il y a quelques jours, raconte à 20 Minutes Paco Baliardo, le neveu de Jean Baliardo et petit-fils de Manitas de Plata, la maison a été retrouvée ouverte, et la guitare avait disparu. La police confirme qu’une plainte a bien été déposée.

« Nous sommes tous très tristes, poursuit le musicien, qui a pris la relève de son grand-père. On la sortait, il y avait toujours quelqu’un qui en jouait, ça nous rappelait des souvenirs, ça nous faisait du bien. On avait l’impression de le revoir à travers cette guitare. C’est une partie de lui qui n’est plus là aujourd’hui. » Avec cet instrument, Manitas de Plata avait fait « le tour du monde ». « C’était l’une de ses guitares les plus importantes, poursuit Paco Baliardo. Il avait aussi une guitare, qui avait été signée par Picasso et Salvador Dali. Celle-là aussi a disparu. Cela fait vingt ans. »

Manitas de Plata, célèbre guitariste flamenco, est mort en 2014, ruiné et malade. Il avait vécu ses dernières années dans un petit appartement, à la Grande-Motte.