Hautes-Pyrénées : Quatorze ados victimes d'une intoxication alimentaire

FAITS DIVERS Jeudi soir, quatorze jeunes, qui résidaient dans un camping de Luz-Saint-Sauveur, ont été transportés vers les hôpitaux de Tarbes et Lourdes après des vomissements

J.R.

— 

Des pompiers. (Illustration)
Des pompiers. (Illustration) — Clément Follain / 20 Minutes

La piste privilégiée reste l’intoxication alimentaire. Jeudi soir, 28 personnes sur la soixantaine résidant au camping des Cascades à Luz-Saint-Sauveur, dans les Hautes-Pyrénées, ont présenté des signes d’une gastro-entérite.

Quatorze personnes, issues de deux groupes distincts et en majorité des adolescents, ont été évacuées vers les hôpitaux de Tarbes et Lourdes.

Importants moyens de secours

« Un groupe venait de Haute-Vienne, l’autre des Landes mais ils étaient installés sur deux sites mitoyens, avec un espace restauration commun, explique à 20 Minutes Didier Carponcin, sous-préfet d’Argelès-Gazost. Dans la nuit de mercredi à jeudi, il y a eu un premier cas d’un ado avec des vomissements puis trois cas jeudi après-midi qui n’ont pas nécessité d’hospitalisation. C’est jeudi soir que le nombre de cas s’est accéléré ».

D’importants moyens de secours ont été mis en place jeudi soir autour du camping, notamment l’intervention de 36 sapeurs-pompiers.

Trois jeunes toujours hospitalisés

« Deux ados ont quitté l’hôpital vendredi matin et cela devrait être le cas pour neuf autres vendredi après-midi, précise le sous-préfet. Trois jeunes restent à l’hôpital pour des examens complémentaires ».

Des agents de la Direction départementale des services de cohésion sociale et de protection des populations, chargée de l’enquête administrative, ont procédé à des prélèvements sur les aliments ingurgités par les adolescents pour déterminer la cause de cette intoxication.