Saône-et-Loire : Des salariés aux emplois menacés manifestent devant le château de leur actionnaire le jour de son anniversaire

HAPPY BIRTHDAY Les salariés d’Eolane ont choisi le jour de l’anniversaire du premier actionnaire de l’entreprise pour venir chanter devant sa demeure et défendre leurs emplois

20 Minutes avec agence

— 

Un employé travaille dans l'usine d'Eolane, spécialisée dans l'assemblage de composants électroniques.
Un employé travaille dans l'usine d'Eolane, spécialisée dans l'assemblage de composants électroniques. — CHAMUSSY/SIPA

L’action avait été annoncée le 17 février. Les salariés d’Eolane à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) ont pris le bus ce jeudi à 6 h du matin pour se rassembler devant la résidence de l’actionnaire principal de leur entreprise.

Devant ce château, situé à Ingrandes-le-Fresne-sur-Loire (Maine-et-Loire), les salariés ont entonné Happy birthday to you à leur actionnaire. Le jour de l’action n’avait en effet pas été choisi au hasard : c’était celui de l’anniversaire de l’actionnaire, rapporte le Journal de Saône-et-Loire.

Rencontre avec le PDG

Cette tentative de rencontre avec le premier actionnaire, loin d’être improvisée, n’a pas abouti : le châtelain n’était pas présent au moment où les employés se sont rassemblés devant chez lui, rapporte Capital. Mais dans l’après-midi, les salariés ont été reçus par le PDG d’Eolane, Henri Juin. Celui-ci a assuré que trois repreneurs potentiels avaient exprimé leur volonté de racheter l’activité d’Eolane Montceau.

En décembre dernier, ce même dirigeant avait en effet annoncé, au terme d’une réunion avec les partenaires sociaux, que le site de Montceau-les-Mines était menacé. En cause, la baisse des commandes, notamment d’Airbus. Le groupe avait indiqué alors qu’il se laissait six mois pour trouver un repreneur.