Attaque de la mosquée de Bayonne : Le tireur présumé est mort en prison

FAITS DIVERS L’état de santé de cet octogénaire s’était brusquement détérioré ces dernières heures

C.C.

— 

Une voiture de police devant la mosquée de Bayonne, le 28 octobre 2019.
Une voiture de police devant la mosquée de Bayonne, le 28 octobre 2019. — Iroz Gaizka / AFP

Le procureur de la République de Mont-de-Marsan a annoncé ce matin que l’auteur présumé de l’attaque de la mosquée de Bayonne, en octobre dernier, était mort en prison. Claude.S, un octogénaire originaire des Landes, était soupçonné d’avoir incendié les lieux et d’avoir blessé grièvement deux personnes avec une arme à feu.

Il avait été mis en examen « des chefs de tentatives d’assassinat, dégradation et destruction aggravées, violence avec arme sur personne dépositaire de l’autorité publique et violence avec arme et placé en détention provisoire » et placé en détention provisoire.

Il avait été hospitalisé ce mercredi

Le détenu âgé de 84 ans bénéficiait d’un suivi médical soutenu en raison de diverses pathologies. Ce mercredi 26 février, il avait été transféré aux urgences après « une brusque détérioration de son état de santé », a annoncé jeudi le procureur de Mont-de-Marsan, Olivier Janson. Il y est décédé à 21 h 07. Une autopsie aura lieu dans les prochains jours, précise Sud Ouest.