Loiret : Deux sapeurs-pompiers soupçonnés d’agressions sexuelles sur une quinzaine de mineurs

AGRESSIONS SEXUELLES Le suspect de 21 ans aurait lui-même été victime d’attouchements de la part du deuxième suspect, âgé pour sa part de 50 ans

20 Minutes avec agences

— 

Un camion de pompiers. (illustration)
Un camion de pompiers. (illustration) — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Deux pompiers volontaires de Montargis (Loiret) ont été mis en examen pour agressions sexuelles sur de jeunes sapeurs-pompiers, mineurs au moment des faits. Le procureur de la République de Montargis a confirmé les faits ce mercredi.

Parmi les suspects, un homme de 50 ans « qui avait une certaine emprise sur les jeunes dont il s’occupait au sein des jeunes pompiers volontaires », a précisé le procureur. « Parmi ces jeunes, il y avait un sapeur-pompier de 21 ans qui est, lui aussi, devenu agresseur plus tard. »

Deux affaires distinctes

Les premiers faits remontent à 2005. Les victimes sont des garçons et des filles qui avaient entre 12 et 16 ans. Ils ont été victimes d'« attouchements à caractère sexuel ». L’enquête a commencé en août 2019, après un signalement du jeune homme de 21 ans par le président de l’Union des sapeurs-pompiers du Loiret qui a conduit à l’ouverture d’une information judiciaire.

C’est durant l’enquête que les gendarmes de Montargis ont découvert que l’agresseur présumé aurait lui-même été victime du pompier de 50 ans. L’enquête a alors été séparée en deux affaires distinctes et deux informations judiciaires, confiée à la même juge d’instruction.

Interpellé le 5 août 2019, l’homme de 50 ans a été placé en garde à vue puis en détention. Le jeune sapeur-pompier volontaire de 21 ans a été présenté à une juge d’instruction le 9 janvier. Il a été laissé libre et placé sous contrôle judiciaire.