Finistère : Plusieurs dizaines d’animaux abandonnés et maltraités évacués d’une ferme

CRUAUTÉ L’association Stéphane Lamart est intervenue ce jeudi matin sur la commune de Saint-Hernin dans le Finistère

Jérôme Gicquel

— 

Plusieurs dizaines d'animaux, dont des chevaux et des ânes, ont été découverts dans une ferme
Plusieurs dizaines d'animaux, dont des chevaux et des ânes, ont été découverts dans une ferme — The Green Valley Britanny

Une vision d’horreur. Les membres de l’association Stéphane Lamart ont découvert ce jeudi matin un bien triste spectacle dans une ferme située sur la commune de Saint-Hernin dans le centre du Finistère. Abandonnés par leur propriétaire, hospitalisée il y a quelques jours, plusieurs dizaines d’animaux y vivaient dans des conditions déplorables.

Environ 70 animaux ont été recensés par les gendarmes, parmi lesquels des chiens, des chats, des vaches, des chèvres ainsi que chevaux et des poneys. « Quand on voit la taille des sabots, on se doute que la situation ne date pas d’hier. Certains ânes et chevaux ne peuvent même plus se lever », déplore Stéphane Lamart, président de l’association de protection des animaux, contacté par 20 Minutes.

Les animaux placés en famille d’accueil et dans un refuge

Ce sont les membres du refuge animalier The Green Valley Britanny, alertés par le maire de la commune, qui se sont les premiers saisi de cette affaire. Pour débloquer la situation, une plainte pour acte de cruauté par abandon a été déposée par l’association Stéphane Lamart auprès de la gendarmerie de Carhaix. Sur réquisition du parquet, ils ont obtenu l’autorisation d’intervenir ce jeudi pour évacuer les animaux de la ferme et les mettre en sécurité.

Certains chiens et chats ont déjà été placés dans un chenil et d’autres vont être évacués vers un refuge de l’association en Normandie. « Les animaux de ferme vont quant à eux être pris en charge par des familles d’accueil ou des riverains », précise Stéphane Lamart, lançant un appel à la solidarité pour accueillir les animaux abandonnés.