Seine-Saint-Denis : Un homme se tue en « jouant » à la roulette russe

JEU DANGEREUX Les pompiers n'ont pu que constater son décès

C.Po.

— 

Un camion de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. (Illustration)
Un camion de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. (Illustration) — SIPA

A leur arrivée, peu avant 3 heures du matin, les pompiers n’ont pu que constater son décès. Dans la nuit de mercredi à jeudi, le gérant d’un bar à Pierrefitte, en Seine-Saint-Denis, a été retrouvé mort, une balle dans la tête. Il pourrait s’agir de la dramatique conséquence du « jeu » de la roulette russe, a appris 20 Minutes de source policière. Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête pour « recherche des causes de la mort » afin de déterminer les circonstances exactes de son décès.

Selon les premiers éléments de l’enquête, une jeune femme – une cliente qu’il cherchait semble-t-il à séduire – se trouvait avec lui dans le bar après sa fermeture. Celle-ci aurait confié que la victime, après avoir pris un rail de cocaïne, a sorti une arme de poing, a dégarni le chargeur pour ne laisser qu’une balle. Il aurait alors dirigé l’arme vers son visage et tiré à une reprise, se blessant très grièvement. Il a succombé peu avant l’arrivée des pompiers.