Pas-de-Calais : Une femme soupçonnée d’avoir vécu plusieurs mois aux côtés d’un cadavre

FAIT DIVERS La découverte d’un corps sans vie d’un homme à son domicile a éveillé les soupçons de la police

M.M.

— 

La commune d'Haillicourt, dans le Pas-de-Calais.
La commune d'Haillicourt, dans le Pas-de-Calais. — Maps4News

Une affaire intrigante. Les sapeurs-pompiers ont découvert le cadavre d'un homme dans sa maison, vendredi soir, à Haillicourt, dans le Pas-de-Calais, raconte  La Voix du Nord.

Ils avaient été alertés par son fils, sans nouvelle de son père depuis plusieurs mois. Lorsque les secouristes se rendent au domicile de la victime, la porte est close. Ils entrent à l’intérieur du logement grâce à la voisine.

A l’étage de la maison, les pompiers découvrent le corps d’un artisan de 53 ans dans un état de décomposition avancée. Le décès remonte à plusieurs mois.

Des chiens retrouvés en bonne santé dans la maison

Une découverte étrange questionne néanmoins les enquêteurs : des chiens, en bonne santé, se trouvent dans la maison. Et si la maison avait été occupée entre la date du décès du quinquagénaire et la découverte de son corps ?

Une femme déférée pour « recel de cadavre »

En attendant d’en savoir davantage, la maison est placée sous scellés. La nuit suivante, une patrouille de police découvre qu’ils ont été brisés. Une suspecte est alors interpellée au domicile du défunt, le soir même.

La femme, placée en garde à vue, puis déférée devant le parquet de Béthune pour « recel de cadavre », est soupçonnée d’avoir vécu chez la victime depuis plusieurs mois, et ce, malgré la présence du corps. Une autopsie doit être réalisée, mercredi, pour connaître les causes du décès.