Marseille : Un chauffeur de bus a-t-il refusé l’accès à une jeune fille en fauteuil roulant ?

HANDICAP C’est un témoin de la scène qui s’est plaint auprès de la RTM, qui prend l’affaire « très au sérieux ». La régie a lancé une enquête

C.D.
— 
Une place handicapé (illustration)
Une place handicapé (illustration) — N. Messyasz / SIPA

Une enquête est en cours au sein de la RTM à Marseille, après le témoignage d’une passagère mettant en cause un chauffeur de bus qui aurait refusé l’accès à une personne en fauteuil roulant, indique ce mardi à 20 Minutes la régie de transports métropolitains, confirmant une information de France Bleu Provence. « Quelle que soit l’issue de l’enquête, on va parler à l’agent », continue la RTM, qui dit prendre l’affaire « très au sérieux » et dispose des vidéos du bus.

« Je la prends pas »

Cette enquête interne a été ouverte à la suite de la réclamation d’une témoin, qui a aussi raconté la scène sur les réseaux sociaux. Les faits auraient eu lieu jeudi dernier, au niveau du rond-point du Prado, sur la ligne 19 en direction de Castellane. Une jeune femme en fauteuil roulant est positionnée à l’arrêt, sur le marquage au sol dédié, mais le chauffeur tarderait à ouvrir la porte, puis refuserait d’abaisser la passerelle. Selon Karine, la témoin, le chauffeur aurait d’abord marmonné « je la prends pas » puis, face à son insistance, aurait déclaré « il n’y a pas de passerelle ».

« Ce qui est bien évidemment faux car tous les bus récents comme celui-ci en sont équipés », ajoute Karine dans son témoignage partagé sur Facebook. La jeune femme aurait finalement pu prendre le bus, grâce à des passagers qui l’ont portée. La réclamation à la RTM n’émane pas directement d’elle, mais de Karine donc, qui espère « qu’elle contactera aussi la RTM ».