Tarn : Malgré un train d'atterrissage en panne, un ancien pilote du Concorde réussit à poser son avion

SUPER PILOTE Henri-Gilles Fournier, ancien pilote du Concorde et actuel président de l’aéro-club de Castres-Mazamet, a réussi un atterrissage de fortune dimanche en fin de journée

B.C.

— 

Illustration d'un avion de tourisme Cessna.
Illustration d'un avion de tourisme Cessna. — Joshua Lindsey/AP/SIPA

Quand on a été aux commandes du « grand oiseau blanc », on est certainement entraîné à gérer des situations critiques. Henri-Gilles Fournier, dernier pilote du Concorde en France, en a fait l’expérience dimanche en fin de journée dans le Tarn.

Celui qui fut un temps aux commandes du supersonique a dû faire face à une panne du train d’atterrissage principal gauche du petit avion de tourisme avec lequel il survolait l’aéroport de Castres-Mazamet selon la page Facebook de l'assocation Cap Avenir Concorde.

Averties, les autorités avaient déployé d’importants moyens de secours pour parer à toutes les éventualités. Mais les aptitudes de celui qui préside aujourd’hui l’aéroclub de Castres-Mazamet ont permis d’éviter le pire. Henri-Gilles Fournier a réussi à poser le Cessna, pratiquement sans dégât.