Eure-et-Loir : Le corps sans vie d’un dentiste retrouvé roulé dans une bâche, l’autopsie ne donne rien

ENQUÊTE L’examen du cadavre a révélé « une profonde coupure au poignet gauche » et « un œdème pulmonaire dont l’origine reste indéterminée »

20 Minutes avec agence

— 

La police (illustration).
La police (illustration). — AFP

L’autopsie effectuée ce jeudi n’a pas permis d’éclaircir les circonstances de la mort du chirurgien-dentiste, retrouvé ce lundi chez lui à Coulombs ( Eure-et-Loir). « Aucune cause certaine du décès n’a pu être identifiée », a indiqué le parquet de Chartres, rapporte Le Parisien.

Le médecin légiste n’a relevé aucun élément permettant de « confirmer l’hypothèse d’une strangulation », selon le parquet. « La présence d’une profonde coupure au poignet gauche ainsi qu’un œdème pulmonaire dont l’origine reste indéterminée ont été mis en évidence. » Des expertises complémentaires sont en cours.

Aperçu une fois le week-end avant sa mort

Le dentiste, âgé de 53 ans, exerçait à Dourdan (Essonne). Un de ses collaborateurs avait alerté la police en remarquant son absence au cabinet. Son corps avait été retrouvé roulé dans une bâche de chantier entourée de ficelle. Le quinquagénaire « a normalement travaillé […] jusqu’au vendredi 14 février et a ensuite été aperçu, au moins à une reprise, durant le week-end », explique le parquet.

Une enquête pour meurtre a été ouverte. Aucune arrestation n’a été faite. Les voisins de la victime et des ouvriers qui faisaient des travaux chez lui ont été interrogés et son cabinet a été fouillé. « Un téléphone portable ainsi que le portefeuille de la victime semblent avoir disparu », selon une source judiciaire. Les constatations initiales des enquêteurs laissaient entendre que « la mort pouvait être consécutive à un lien serré autour du cou ».