Loire-Atlantique : Un automobiliste placé en garde à vue pour avoir volontairement percuté un chien

FAITS DIVERS La scène s'est déroulée à Pornichet sous les yeux de l'enfant propriétaire du chien

F.B.

— 

Le lévrier a été soigné au  centre hospitalier universitaire vétérinaire de Nantes. (Photo d'illustration)
Le lévrier a été soigné au  centre hospitalier universitaire vétérinaire de Nantes. (Photo d'illustration) — Paul Roberts/RSPB/Rex

Un homme de 59 ans a été placé en garde à vue au commissariat de la Baule après une collision survenue à Pornichet. Le quinquagénaire est soupçonné d’avoir volontairement percuté un chien sur la chaussée, le 26 janvier dernier, rapporte la police nationale.

Ce jour-là, un lévrier venait d’échapper à la surveillance de son jeune maître, un enfant âgé de 10 ans, lorsqu’il arriva devant une voiture contrainte de freiner. L’automobiliste sermonna le garçon puis redémarra en trombe en donnant un coup de volant vers le chien.

Jugé pour acte de cruauté

Les parents sont arrivés rapidement sur place et on découvert leur fils en pleurs et le chien, blessé, qui ne pouvait plus marcher. L’automobiliste a été convoqué au commissariat mais a affirmé ne pas avoir vu le chien ni entendu les cris de l’enfant, malgré les déclarations contradictoires d’un témoin, précise la police.

Poursuivi pour acte de cruauté envers un animal, il sera jugé en décembre par le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire. Quant au lévrier, il a été soigné au  centre hospitalier universitaire vétérinaire de Nantes.