Toulouse : Armé d’une bombe lacrymo, il tente de braquer une boulangerie, mais les clients ne se laissent pas faire

FAITS DIVERS Le jeune voleur de 18 ans a loupé son effet

B.C.

— 

Illustration d'une boulangerie, ici en Ille-et-Vilaine.
Illustration d'une boulangerie, ici en Ille-et-Vilaine. — C. Allain / 20 Minutes

Mercredi, vers 13 h, les clients et le gérant de l’avenue des Etats-Unis, à Toulouse, voient surgir un homme tout de noir vêtu, cagoulé, ganté et des lunettes noires sur le nez. Il ne fait pas vraiment de doutes sur ses intentions : il est venu pour braquer le commerce.

Pour se faire remettre la caisse, il menace le gérant avec… Une bombe lacrymogène. Ni une, ni deux, les clients et le boulanger décident de ne pas se laisser faire et tentent de maîtriser le jeune braqueur. Pour se défendre, il fait usage de sa gazeuse.

Malgré tout, les personnes présentes dans l’établissement réussissent à le ceinturer. A leur arrivée, les policiers de la brigade spécialisée de terrain n’ont plus qu’à l’interpeller. Placé en garde à vue pour « tentative de vol avec arme », le jeune braqueur de 18 ans s’y trouvait toujours jeudi après-midi.