Pyrénées-Orientales : Une quarantaine de Huskies dans « des conditions déplorables » ont été pris en charge par la SPA

ANIMAUX Les gendarmes sont en charge des investigations

N.B.

— 

Un Husky (illustration)
Un Husky (illustration) — JOHN ROARK/AP/SIPA

Quarante-six chiens, des Husky, ont été pris en charge par la SPA, dans les Pyrénées-Orientales. Le 22 janvier dernier, le parquet avait diligenté une enquête, après des soupçons de négligence envers ces animaux, hébergés dans des boxes grillagés, au Soler, près de Perpignan,​ dans « des conditions déplorables », indiquent les gendarmes.

« Les chiens (…) sont élevés sur un terrain inadapté et inondable. Des détritus jonchent le sol (…) Le sol est inondé. Il n’y a aucune gamelle d’aliments. En revanche, les gamelles d’eau sont souillées par la boue », précisent les services de la gendarmerie.

Les chiens ont été récupérés, et hébergés dans des refuges spécialisés. Le propriétaire du site devra prochainement s’expliquer devant la justice, poursuivent les gendarmes.