Lyon : Une femme suspectée d’avoir mis le feu dans l’immeuble de son ex pour se venger

INCENDIE CRIMINEL Après le début d'incendie, survenu dans les parties communes d'un immeuble de Pierre-Bénite, vers Lyon, quatre personnes avaient été hospitalisées 

E.F.

— 

Un pompiers en train d'intervenir sur un feu. Illustration.
Un pompiers en train d'intervenir sur un feu. Illustration. — G. Varela / 20 Minutes

L’enquête avait rapidement conclu à  un incendie volontaire. Une femme de 46 ans a été interpellée mardi matin à Villeurbanne, suspectée d’être à l’origine d’un feu qui s’est déclaré dans la nuit du 10 au 11 février dans un immeuble de Pierre-Bénite, au sud de Lyon.

Selon la police lyonnaise qui relate cette affaire ce jeudi, l’incendie s’était déclaré dans un local situé dans les parties communes d’un immeuble. Le propriétaire des lieux avait alors indiqué à la police qu’il avait été menacé par son ex-compagne et que cette dernière pourrait avoir mis le feu, en représailles.

La géolocalisation du portable de la suspecte, qui aurait borné sur les lieux de l’incendie au moment des faits, et l’exploitation des images de la vidéosurveillance, ont confirmé ses soupçons. La femme, non connue de la police jusqu’alors, a été placée en garde à vue. Elle aurait reconnu les faits. La suspecte doit être déférée au parquet de Lyon ce jeudi, en vue d’être jugée en comparution immédiate, ajoute la sûreté du Rhône.