Nantes : L’ex conjoint d’une adjointe au maire écroué pour agressions sexuelles

FAITS DIVERS Myriam Naël avait annoncé vendredi sa démission en raison d'une « affaire grave »

F.B.

— 

Le palais de justice de Nantes.
Le palais de justice de Nantes. — JS Evrard/AFP

Un animateur éducatif a été mis en examen le 17 janvier à Nantes pour agressions sexuelles, agressions sexuelles sur enfants et détention d’images pédopornographiques, révèle Ouest-France. L’homme, qui exerçait en milieu périscolaire dans la métropole nantaise, a été interpellé par la brigade policière de protection de la famille, puis envoyé en détention provisoire par un juge.

Il s’agit de l’ancien compagnon de l’adjointe au maire de Nantes en charge de l’éducation, Myriam Naël (PS). Cette dernière avait annoncé vendredi qu’elle démissionnait du conseil municipal avec « une immense tristesse mais en responsabilité » en raison d’une « affaire grave » dans laquelle elle n’est pas impliquée. Elle a également quitté la liste de Johanna Rolland, candidate à sa réélection à la mairie de Nantes.