Toulouse : A 18 ans, le dealer de cocaïne est soupçonné d'avoir livré pas moins de 300 clients

TRAFIC DE DROGUE Un jeune de 18 ans a été interpellé en fin de semaine dernière alors qu’il s’apprêtait à quitter la ville après avoir échappé aux policiers

B.C.

— 

De la cocaïne. (Illustration)
De la cocaïne. (Illustration) — WPA/SIPA

Comme pour les repas, la livraison à domicile de drogue est entrée dans les mœurs des dealers. Depuis le mois de décembre dernier, les policiers de la brigade territoriale du Mirail, à Toulouse, avaient dans leur viseur un jeune de 18 ans, qui s’était spécialisé dans cette pratique pour la cocaïne.

Selon une estimation, son carnet de commandes ne comptait pas moins de 300 noms de clients. En l’espace de deux semaines, les forces de l’ordre ont pu constater qu’il avait opéré pas moins de 120 transactions. De quoi les pousser à intervenir pour l’interpeller. Jeudi dernier, ils ont décidé de passer à l’action alors que le jeune dealer se rendait sur le secteur du Château de l’Hers.

Il percute les policiers

S’apercevant de la présence des forces de l’ordre, il a pris tous les risques avec sa voiture et percuté à deux reprises celles des policiers, blessant au passage l’un d’entre eux. Il a pris alors la fuite. Le lendemain matin, les enquêteurs l’ont localisé chez sa mère, à Saint-Alban, au nord de Toulouse, et l’ont interpellé.

Il avait préparé un sac de voyages et avait 3.000 euros en liquide sur lui. Sa petite amie a aussi été arrêtée dans leur appartement où se trouvaient 115 g de cocaïne conditionnés. Ils ont été placés en garde à vue et déférés devant la justice.