Haute-Garonne : Une étudiante soupçonnée de convoyer de la drogue depuis l’Espagne

TRAFIC Ses trajets dans une voiture banale ne risquaient pas d’attirer l’attention. Une jeune fille sans histoires de la banlieue de Toulouse est soupçonnée d’être une convoyeuse de drogue.

H.M.

— 

Un gendarme en opération. Illustration
Un gendarme en opération. Illustration — F. Lodi / Sipa

Insoupçonnable, a priori. Une jeune fille de 20 ans, inconnue de la justice, a été interpellée la semaine dernière par les gendarmes de Villefranche-de-Lauragais, dans la Haute-Garonne, rapporte La Dépêche du Midi dans son édition du jour. Elle a rejoint en garde à vue deux suspects interpellés lundi soir à un péage d’autoroute près de Toulouse avec 28 kg d’herbe de cannabis​ dans leur voiture.

Les enquêteurs qui surveillent depuis plusieurs mois des allers-retours entre la Ville rose et l’Espagne, soupçonnent la jeune fille sans histoires, une bachelière qui occupe plusieurs emplois, de servir de convoyeuse de drogue au réseau.

1.000 euros le voyage

Toujours selon le quotidien régional, celle qui ne risquait pas d’attirer l’attention des forces de l’ordre a pu faire des trajets entre Figueras (Catalogne) et Toulouse, dans une voiture banale achetée à son nom par des complices, se contentant de la laisser sur des parkings, en Espagne pour le chargement, à Toulouse pour le déchargement. Un trajet qui lui aurait rapporté 1.000 euros à chaque voyage.

Laissée libre, la jeune fille doit être jugée lundi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Toulouse, aux côtés de ses complices présumés.