Nordahl Lelandais placé en garde à vue pour des soupçons d'agression sexuelle sur une cousine mineure

ENQUETE L’ancien militaire est suspecté d’avoir agressé et menacé l'adolescente, âgée de 14 ans au moment des faits, le jour de l’enterrement de son père

Thibaut Chevillard

— 

Nordahl Lelandais dans une voiture de gendarmerie en mars 2018
Nordahl Lelandais dans une voiture de gendarmerie en mars 2018 — JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Nordahl Le Landais a été extrait de la prison de Saint-Quentin-Fallaviers (Isère) ce vendredi matin. Il a été emmené dans une brigade de gendarmerie afin d’être placé en garde à vue, apprend 20 Minutes de source proche du dossier, confirmant une information de BFM TV. Déjà mis en cause dans plusieurs affaires, dont l’enlèvement et le meurtre de la petite Maëlys à Pont-de-Beauvoisin (Isère) en août 2017 et la disparition et l’assassinat du caporal Arthur Noyer à Chambéry en quelques mois plus tôt, Nordahl Le Landais, 36 ans, est cette fois-ci suspecté d’agression sexuelle et de menaces de mort sur une de ses petites cousines. Ce sont les gendarmes de la section de recherches de Reims qui l’entendent.

Dans une interview accordée à BFM TV en juillet dernier, l’adolescente confiait avoir été agressée par son cousin le jour de l’enterrement de son père en 2017, alors qu’elle n’avait que 14 ans. Après avoir appris la mise en examen de Nordahl Le Landais pour des agressions sexuelles sur deux autres petites cousines de 4 et 6 ans, elle s’était décidée à tout raconter à sa mère. « Je me suis dit qu’il était temps d’en parler, qu’il ne fallait plus que je le garde pour moi, racontait-elle à la chaîne. Qu’il fallait que j’en parle parce que je ne pouvais plus le garder pour moi, c’était trop dur. » En avril 2019, elle a déposé plainte contre lui dans les Ardennes.