Meurthe-et-Moselle : Agressée à son domicile, une octogénaire décède dix jours plus tard

DRAME Le lien entre les blessures consécutives à son agression et le décès ne sont pas établies

T.G.

— 

Le CHRU de Nancy-Brabois, où l'octogénaire est décédée.
Le CHRU de Nancy-Brabois, où l'octogénaire est décédée. — Wikicommons

Des signes d'effraction sur la porte de la grange, des fouilles superficielles au rez-de-chaussée et surtout une femme blessée à l'étage. Le 17 janvier, un habitant de Xirocourt, en Meurthe-et-Moselle, avait découvert sa voisine blessée au visage. Elle avait été agressée la nuit précédente par des individus qui s'étaient introduits à son domicile, relate Vosges Matin.

Dix jours plus tard, soit le 27, cette femme de 84 ans est décédée. N'a-t-elle pas survécu à ses blessures ? Pas d'après le médecin légiste. Il n'a pas conclu « à un lien de causalité certain entre les blessures non létales et le décès », selon le quotidien départemental.

La brigade de recherches et la section de recherches de la gendarmerie de Nancy sont chargées de l'enquête.