Hérault : Cinq suspects interpellés après le violent passage à tabac d’un homme de 25 ans

ENQUETE La victime, frappée et mordue par des chiens, a perdu le lobe d’une oreille dans l’agression

N.B.

— 

Une gendarmerie. (Illustration)
Une gendarmerie. (Illustration) — E. Frisullo / 20 Minutes

Le 12 janvier dernier, un homme de 25 ans avait été violemment passé à tabac par plusieurs individus, à Olonzac, dans l’ Hérault. Il avait été victime de coups de poing et de pieds, notamment à la tête, alors qu’il était au sol. Des chiens l’avaient aussi mordu au visage. Les auteurs avaient pris la fuite, et une enquête avait été ouverte. La victime avait notamment perdu le lobe d’une oreille dans cette violente agression.

Les investigations menées par les gendarmes ont permis d’arrêter cinq suspects, dont trois sont mineurs, selon Raphaël Balland, procureur de la République de Béziers. Selon le représentant du parquet, ils ont reconnu leur participation à ces faits.

Trois mineurs placés en détention provisoire

Selon les déclarations de la victime et de ses agresseurs, ces violences seraient consécutives « à une simple altercation verbale », indique le magistrat.

Mardi, trois d’entre eux ont ainsi été placés en détention provisoire, dont un mineur âgé de 15 ans, et les deux autres mineurs, âgés de 14 et de 16 ans, ont fait l’objet d’un placement sous contrôle judiciaire avec placement en centre éducatif fermé. Les deux chiens ont été saisis et placés dans un chenil, « dans l’attente de leur sort ».