Municipales 2020 à Marseille : Une femme accusée de menaces de mort envers Martine Vassal

MENACES Martine Vassal, candidate LR à la mairie de Marseille, accuse une militante de la Plaine, porteuse d’un petit couteau, de menaces de mort

Mathilde Ceilles

— 

Martine Vassal, ici en décembre 2019
Martine Vassal, ici en décembre 2019 — CLEMENT MAHOUDEAU / AFP

Mardi, une femme a été placée en garde à vue pour menaces de mort​, suite à des échauffourées en marge d’une conférence de presse de la candidate LR pour les municipales de MarseilleMartine Vassal, a appris 20 Minutes de sources concordantes.

Selon une source proche du dossier, les policiers ont été appelés vers 12h30 alors que des opposants de La Plaine, ce quartier de Marseille dont la rénovation est contestée par certains, manifestaient à l’extérieur d’un bar place Jean-Jaurès. Une place au cœur de ce conflit.

Plainte pour menaces de mort

« Une dame est venue perturber la manifestation, sans violence, précise la préfecture de police des Bouches-du-Rhône. Les policiers l’ont fouillée et ont trouvé sur elle un petit Opinel à bout rond, qui n’était même pas sorti. »

Selon l’entourage de Martine Vassal, la candidate a porté plainte pour menaces de morts. « Quelqu’un a entendu dire : "Vassal, on aura ta peau, on va te crever" », indique l’entourage de Martine Vassal. Une autre plainte a été déposée par un militant de Martine Vassal, selon une source proche du dossier.