Indre-et-Loire : Des maires contestent l'agrandissement d'une ferme qui pourrait accueillir plus de 1.000 vaches

ELEVAGE Autorisé par la préfecture à élever 550 vaches laitières, l’exploitant de la ferme de Courcoué pourra héberger plus de 1.000 bovins

20 Minutes avec agence

— 

Jouy-en-Josas le 20 mai 2011. Ferme du Viltain. Elevage de bovins vaches laitières. (illustration)
Jouy-en-Josas le 20 mai 2011. Ferme du Viltain. Elevage de bovins vaches laitières. (illustration) — A. GELEBART / 20 MINUTES

La préfecture d’Indre-et-Loire a validé l’expansion d’une ferme de vaches laitières à Courcoué, qui pourra désormais abriter plus de mille bovins. L’autorisation a été rendue publique le 27 janvier dernier, rapporte France Bleu Touraine. Elle fait suite à une enquête publique d’un mois, réalisée pendant l’été dernier, et qui s’était conclue par un avis favorable. En conséquence, la préfète permet à l’exploitation agricole du Domaine de la Croix Morin de passer de 350 à 550 vaches laitières.

Ce qui est un « soulagement » pour le propriétaire est une mauvaise nouvelle pour les maires de Courcoué, Chaveignes et La Tour-Saint-Gelin. « Les nuisances de tous ordres dont pâtissent nos communes et nos administrés sont directement proportionnelles à la taille de ce cheptel », dénoncent les élus dans un courrier envoyé à la préfecture le 5 décembre dernier.

De 550 bêtes à plus de 1.000 têtes

Les maires ont fait le calcul : avec 550 bêtes, l’éleveur « peut augmenter le cheptel de 25 % », soit 680 vaches laitières, explique un édile. C’est sans compter les génisses et les veaux, ce qui devrait totaliser plus de mille têtes dans une ferme construite pour n’en accueillir que 350.

De plus, les élus craignent les passages réguliers de camions et de tracteurs qui abîmeront les routes et l’odeur qui incommodera les riverains. Les maires contestataires réfléchissent à saisir les tribunaux. Ils vont demander conseil à leur avocate, l’ancienne ministre de l’environnement, Corinne Lepage. La réponse du cabinet devrait arriver prochainement.