Nîmes : La piste criminelle est écartée après la découverte d'un corps momifié

ENQUETE C'est un huissier, intervenu pour un défaut de paiement, qui a permis la macabre découverte

J.D.

— 

Un agent de police (illustration).
Un agent de police (illustration). — C. Girardon / 20 Minutes

Toute piste criminelle a été écartée par les enquêteurs, après la découverte d’un corpsmomifié, jeudi, dans un appartement à Nîmes(Gard). Eric Maurel, procureur de la république de Nîmes, évoque ce mardi matin auprès de 20 Minutes une « absence de cause criminelle évidente ».

C’est un huissier, qui a forcé la porte du logement de cet homme, dans le cadre d’une procédure pour un défaut de paiement, qui a permis la macabre découverte. Selon les investigations menées au sein de l’appartement, notamment sur la date des derniers courriers ouverts et l’état de la nourriture dans le réfrigérateur, cet homme pourrait être mort depuis au moins cinq ans, avaient indiqué lundi les services de police à 20 Minutes. Personne ne s’était aperçu de sa disparition.