Cocaïne: Nouvelle saisie de 400 kilos en banlieue parisienne

DROGUE En lien avec cette affaire, 500 kilos avaient été découverts le 24 janvier au marché international de Rungis

20 Minutes avec AFP

— 

Une saisie de cocaïne (illustration).
Une saisie de cocaïne (illustration). — Armando Franca/AP/SIPA

Un nouveau coup vient d’être porté au trafic de drogue en Ile-de-France. Environ 400 kilos de cocaïne ont été saisis à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), le 27 janvier, en lien avec la précédente découverte d’une demi-tonne de cocaïne à Rungis (Val-de-Marne). « Des rapprochements ont été opérés avec la saisie du 24 janvier au marché international de Rungis », a confirmé lundi une source judiciaire sans toutefois donner davantage de précisions.

Environ 16 tonnes saisies en France en 2018

Ce jour-là, 500 kilos avaient été découverts fortuitement dans un chargement de bananes provenant de Colombie, au sein du marché alimentaire de Rungis, souvent présenté comme le plus grand marché de produits frais au monde. Les investigations sur la saisie de Gennevilliers ont été jointes à la procédure ouverte après la découverte de Rungis.

Selon les derniers chiffres rendus publics, environ 16 tonnes de cocaïne ont été saisies en France en 2018. Les données pour 2019 ne sont pas encore connues. Considéré comme la porte d’entrée de la cocaïne en Europe, le port d’Anvers (Belgique) a enregistré en 2019 des saisies records de « poudre blanche » avec quelque 62 tonnes découvertes, soit une augmentation de 23 % par rapport à l’année précédente.