Nîmes : Ce n’était pas un impact de balle sur le camion des pompiers, mais un coup de hache involontaire

ENQUETE Le coup a été porté par un pompier, lors d’une intervention quelques jours plus tôt

N.B.

— 

L'impact de balle, sur l'un des véhicules des sapeurs-pompiers de Nîmes
L'impact de balle, sur l'un des véhicules des sapeurs-pompiers de Nîmes — Syndicat Sud

EDIT : Les investigations ont permis d’indiquer que le trou retrouvé sur le camion des pompiers de Nîmes n’était pas un impact de balle, mais un coup de hache porté involontairement par un autre pompier, a-t-on appris auprès du parquet.

Lundi, un syndicat évoquait dans un communiqué une découverte glaçante, pour les sapeurs-pompiers de Nîmes, dans le Gard : un impact de balle aurait été retrouvé, indique-t-il, sur l’un de leurs véhicules qui revenait d’une intervention, samedi.

« Inadmissible ! Incompréhensible ! Nous ne trouvons plus les mots… Nos collègues sapeurs-pompiers de Nîmes à nouveau pris pour cible avec une arme à feu », s’est indigné lundi Rémy Chabbouh, le secrétaire général national du syndicat Sud.

Une enquête a été ouverte, indiquaient lundi les services de police à 20 Minutes.

Mais contrairement à ce que nous avons écrit lundi, il ne s’agit pas d’un impact de balle.

Les investigations ont finalement permis d’indiquer qu’il s’agissait d’un coup de hache, porté involontairement par un autre sapeur-pompier, lors d’une intervention quelques jours plus tôt, a-t-on appris, ce mardi matin, auprès d’Eric Maurel, le procureur de Nîmes.