Saint-Malo : Une centaine de voitures victimes de pneus crevés sur un parking

ENQUETE Un homme a été placé en garde à vue mercredi par la police

Camille Allain

— 

Illustration de voitures garées sur un parking payant, ici à Rennes.
Illustration de voitures garées sur un parking payant, ici à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

« Un serial creveur ». Ce mercredi à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), plusieurs automobilistes ont découvert que leurs voitures avaient les pneus crevés. Contactée, la police de la cité corsaire confirme que 99 véhicules ont été dégradés. Tous, ou presque, étaient stationnés sur le parking de la gare géré par la société Effia, filiale de Keolis.

Alertée par des agents SNCF tôt ce matin, la police s’est rendue sur les lieux mercredi matin. Un homme qui se trouvait non loin de là a été interpellé et est actuellement en garde à vue. Les enquêteurs attendent d’exploiter les images de vidéoprotection pour tenter d’identifier le ou les auteurs de ces dégradations.

Des coups de couteau

Un couteau aurait vraisemblablement été utilisé pour crever les pneumatiques. « Bien souvent, les quatre pneus ont été touchés », ajoute le commissaire Catherine. Quelques rétroviseurs et essuie-glace auraient également été dégradés.

Plusieurs propriétaires sont déjà venus porter plainte. Tout comme l’agence de location Europcar, dont la vingtaine de véhicules a été dégradée. L’enquêteur conseille aux propriétaires des véhicules touchés de venir porter plainte dans n’importe quel commissariat ou via le formulaire de dépôt en ligne.