Municipales 2020 à Strasbourg : Un tract avec des croix gammées au domicile du candidat LREM

MENACE Le candidat LREM à Strasbourg Alain Fontanel a porté plainte.  

Nils Wilcke

— 

Alain Fontanel a été investi par LREM ce mercredi.
Alain Fontanel a été investi par LREM ce mercredi. — G.Varela/20 Minutes
  • Le candidat LREM à Strasbourg Alain Fontanel a porté plainte ce mercredi après la découverte de l’un des tracts recouvert de deux croix gammées à son domicile.
  • « Ma fille de 10 ans a trouvé ce tract dans le jardin », indique à 20 Minutes le candidat, qui a communiqué sur le sujet sur sa page Facebook, photo à l’appui. 
  • Par ailleurs, selon nos informations, Alain Fontanel a également fait face à une intrusion à son domicile dans la nuit du 18 au 19 janvier. 

Le candidat LREM à  Strasbourg Alain Fontanel a porté plainte ce mercredi après la découverte de l’un des tracts recouvert de deux croix gammées à son domicile.

« Ma fille de 10 ans a trouvé ce tract dans le jardin ce matin », indique à 20 Minutes le candidat, qui a communiqué sur le sujet sur sa page Facebook, photo à l’appui. 

« Choqué et en colère », l’élu, par ailleurs premier adjoint au maire de Strasbourg « considère qu’une étape est clairement franchie dans le cadre des municipales » et évoque « un acte d’intimidation et de menace sur [son] lieu privé ». Il a porté plainte dans la foulée. Le candidat et sa famille n'avaient jamais été la cible de tels actes, même avant son entrée en campagne. 

Une intrusion à son domicile

Par ailleurs, selon nos informations, Alain Fontanel a également fait face à une intrusion à son domicile dans la nuit du 18 au 19 janvier. L'élu aurait mis lui-même en fuite l'individu. Mais aucun lien n'est fait à ce stade avec ses activités politiques. Une enquête est en cours. « Tout cela créé un climat malsain et pesant pour ma famille et mon équipe de campagne », déplore l'élu, qui, pas plus que le parquet de Strasbourg, n'a souhaité communiquer à ce sujet. 

En Alsace, des domiciles d’élus et des bâtiments publics (mairies…) sont régulièrement la cible de tags haineux, racistes ou antisémites, depuis plusieurs mois. Des cimetières juifs ont également été profanés, dont celui de Westhoffen, en décembre dernier.

Alain Fontanel a reçu le soutien de l'eurodéputée Fabienne Keller. L'ancienne maire de Strasbourg (Agir, La droite constructive), qui s'est alliée à LREM lors des dernières élections, a dénoncé des « actes ignobles ». Le candidat PS Mathieu Cahn a également réagi: « Ce genre d’acte n’a pas de place dans notre ville et dans un débat démocratique normal », écrit ce dernier sur Twitter, indiquant l'avoir appelé ce matin.