Vénissieux : Appelés pour un incendie de véhicules, pompiers et policiers tombent dans un guet-apens

AGRESSION Durant une intervention à Vénissieux, les forces de l’ordre ont été victimes de jets de pierre et de meubles balancés depuis les étages d’un immeuble

L.M.

— 

Un écusson de la Police nationale. (illustration)
Un écusson de la Police nationale. (illustration) — DENIS CHARLET / AFP

Alors qu’ils se rendaient sur place afin d’éteindre un feu de véhicule à Vénissieux, boulevard Lénine, les sapeurs-pompiers ont été la cible de jets de pierre dans la soirée de lundi.

Venus prêter main-forte aux soldats du feu, les policiers ont également subi des jets de projectiles. Des chaises, des pierres et même une table ont été balancés de plusieurs balcons de l’immeuble les surplombant, indique ce mardi la sûreté du Rhône.

Des projectiles saisis

Les forces de l’ordre ont recouru au gaz lacrymogène pour disperser leurs assaillants. Ils ont par la suite saisi un grand nombre de projectiles sur le balcon d’un appartement vide : bouteilles en verre, antivols de cyclomoteur...

Une enquête a été ouverte par la brigade de sûreté urbaine du commissariat de Vénissieux afin de déterminer les circonstances exactes des événements et d’en retrouver leurs auteurs.