Carcassonne : Royalistes et antifas en viennent aux mains avant une messe pour Louis XVI

BAGARRE Un échange de coups a eu lieu entre royalistes et antifas samedi dans la cité de Carcassonne, alors qu’une messe pour Louis XVI allait être célébrée

N.S.

— 

La basilique Saint-Nazaire-et-Saint-Celse, à Carcassonne.
La basilique Saint-Nazaire-et-Saint-Celse, à Carcassonne. — Nicolas Stival / 20 Minutes

La basilique Saint-Nazaire-et-Saint-Celse, joyau de la cité de Carcassonne, a accueilli samedi en fin d’après-midi une messe en l’honneur de Louis XVI. Quatre jours après la date anniversaire de l’exécution du roi, le 21 janvier 1793, l’ambiance n’était pas vraiment au recueillement devant l’édifice. Selon L’Indépendant, une douzaine de jeunes royalistes ont fait face à une vingtaine d’antifas, situés à l’autre bout du spectre politique.

Après un échange d’invectives, une chaise envoyée par un membre de l’Action française aurait lancé les hostilités avec des blessures sans gravité dans chaque camp, indique le quotidien régional. Les forces de l’ordre sont arrivées après la bagarre.

Des débordements déjà redoutés

Leur venue était déjà prévue car une marche aux flambeaux des monarchistes, programmée après la cérémonie religieuse, laissait craindre des débordements entre les deux camps.