Isère : Un étudiant de Brest retrouvé mort dans un ravin près de la station des Deux-Alpes

DRAME Etudiant en médecine, le jeune homme aurait fait une chute de plus de 200 mètres en rentrant à pied d'une boîte de nuit

C.G. avec AFP

— 

Un gendarme (illustration).
Un gendarme (illustration). — JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Un étudiant en médecine de 20 ans, venu de Brest avec d’autres jeunes dans la station des Deux-Alpes, en Isère, a été retrouvé mort jeudi après-midi. Son corps a été découvert dans la combe de Vénosc, un ravin entre la station et le lieu-dit Vénosc. Selon les gendarmes, il aurait chuté en sortant de boîte de nuit.

Le jeune homme avait été porté disparu après être sorti de discothèque vers 3h du matin dans la nuit de mardi à mercredi. « Il avait quitté le groupe d’amis avec qui il était et pour une raison indéterminée serait parti dans une mauvaise direction, indique Yann Bertrand, commandant de la compagnie de gendarmerie de La Mure. Au vu des constations, a priori, il a fait une chute assez importante, plus de 200 mètres ».

La thèse de l’accident privilégiée

Il y a quelques années, un autre jeune homme était tombé dans le même précipice dans des circonstances similaires. Si l’enquête est toujours en cours, « la thèse de l’accident est privilégiée », a ajouté le chef d’escadron Bertrand.

Un groupe d’environ 200 étudiants de l'Université de Bretagne occidentale (UBO) réside actuellement dans la station, un séjour qui n’est pas organisé par l’UBO, a-t-on précisé de même source.