Vesoul : Une patiente oubliée sous une lampe dans un cabinet de kiné

PANIQUE Elle est finalement sortie du bâtiment en trouvant une télécommande pour ouvrir les volets

T.G.

— 

Un cabinet de kinésithérapie (illustration).
Un cabinet de kinésithérapie (illustration). — Pixabay

Des agents de police ont dû se rendre lundi soir à un cabinet de kinésithérapie de Vesoul, en Haute-Saône. En cause ? Une patiente était restée enfermée à l’intérieur, relate L'Est Républicain. « Après m’avoir massée, le kiné m’a installée sous une lampe. Il devait revenir me voir […] J’ai appelé, mais personne n’a répondu. Je suis sortie de la pièce. Il n’y avait plus personne, tout était éteint », a raconté la quinquagénaire au quotidien régional.

La patiente a prévenu son mari et les forces de l’ordre, avant de finalement « trouver une télécommande qui a ouvert les volets. » La patiente, qui souffre de brûlures et d’anxiété, a porté plainte contre le cabinet pour « blessures involontaires par négligence ». Le kinésithérapeute a reconnu avoir « fait une erreur ».