Puy-de-Dôme : Un ancien maire porte plainte pour tentative d'assassinat après une série de faits inquiétants

FAITS DIVERS L’ancien maire de Ceyrat, qui a reçu une lettre de menaces, soupçonne également un sabotage de sa voiture

20 Minutes avec agence

— 

L'ancien maire de la commune de Ceyrat a porté plainte (illustration).
L'ancien maire de la commune de Ceyrat a porté plainte (illustration). — ALLILI MOURAD/SIPA

Alain Brochet ne dort plus sur ses deux oreilles. L’ancien maire de Ceyrat (Puy-de-Dôme), condamné en décembre 2019 à 15.000 euros d’amende pour détournement de fonds publics, a décidé de porter plainte pour « tentative d’assassinat », rapporte La Montagnece lundi. Il dénonce une accumulation de faits inquiétants.

Le lendemain de sa comparution devant le tribunal, en novembre, l’ancien édile, qui réside désormais au Portugal, affirme avoir reçu une lettre de menaces à son adresse postale de Chamalières. Entre deux insultes et références au procès, l’auteur du courrier écrit : « Repos éternel et adieu à jamais ». Quelques jours après, les pneus de sa voiture ont été « crevés au couteau », explique-t-il, cité par le quotidien régional.

Soupçons de sabotage

Les faits ne s’arrêtent pas là. Le 20 décembre dernier, en route pour Lyon, Alain Brochet tombe en panne. L’édile a la conviction que son véhicule a été saboté. « Au bout de 100 km sur l’autoroute, soudainement ma direction ne fonctionnait plus. En fait, mon radiateur avait été enfoncé et la durite de direction assistée avait été sectionnée. » La semaine suivante, il découvre que les boulons de ses roues avant ont été « dévissés ».

C’en est trop pour l’ancien maire, qui a décidé de porter plainte contre X pour « tentative d’homicide avec préméditation et menace de mort ». Le procureur de la République de Clermont-Ferrand a confirmé l’ouverture d’une enquête.