Montpellier : Un coup de pistolet à impulsion parce qu’il aurait refusé de « baisser les yeux »

AGRESSION La victime marchait dans la rue quand une voiture s’est arrêtée à sa hauteur

Jérôme Diesnis

— 

Un pistolet à impulsion électrique Taser.
Un pistolet à impulsion électrique Taser. — M.Libert / 20 Minutes

Un Montpelliérain a déposé plainte contre trois personnes. Il aurait été victime d’un coup de pistolet à impulsion électrique, vendredi vers 23h, confirme la police nationale à 20 Minutes.

Il marchait route de Mende, à Montpellier, lorsqu’une voiture se serait arrêtée à sa hauteur. Trois hommes en seraient alors descendus en lui demandant de « baisser les yeux ». Comme il n’obéissait pas, ils l’auraient alors roué de coups avant d’être victime d’un coup de pistolet à impulsion électrique par l’un de ses agresseurs.

Le trio a été interpellé et aurait reconnu les faits, tout en les minimisant, en garde à vue. Le pistolet à impulsion électrique a été retrouvé à l’issue d’une perquisition effectuée au domicile de l’un des assaillants.