Isère : Un couple arrêté après la découverte d’un cadavre dans un étang

CRIME Selon le parquet, la victime harcelait « son ancienne compagne et le nouveau compagnon de cette dernière »

20 Minutes avec AFP

— 

Un véhicule de gendarmerie (image d'illustration).
Un véhicule de gendarmerie (image d'illustration). — NICOLAS MESSYASZ / SIPA

Un couple suspecté du meurtre d’un homme dont le corps a été retrouvé vendredi matin dans un étang en Isère, était en garde à vue samedi en vue d’une mise en examen pour « assassinat », a indiqué le parquet de Grenoble. Celle-ci devrait intervenir dimanche, avec placement en détention provisoire, selon la même source. Le couple, un homme de 27 ans et une femme de 32 ans, a été arrêté vendredi vers 18 h par les gendarmes de la section de recherches et du groupement de gendarmerie de l’Isère.

Samedi matin, au cours de son interrogatoire, le suspect a « reconnu être le meurtrier » de la victime, un homme « avec lequel ils s’étaient donné rendez-vous au bord de l’étang pour s’expliquer », a précisé le procureur de la République à Grenoble, Éric Vaillant. « La femme vient, elle aussi, dans l’après-midi, de reconnaître sa participation aux faits », a-t-il ajouté.

Identifié grâce à son véhicule

La victime est un homme de 49 ans qui aurait, selon le parquet, « harcelé son ancienne compagne et le nouveau compagnon de cette dernière » ces derniers temps. Il a été formellement identifié grâce à son véhicule, qui était stationné à proximité de l’étang.

C’est un témoin qui a prévenu la brigade de gendarmerie de La Mure, vendredi matin, qu’un corps flottait à la surface au bord de l’étang du Crey, un petit plan d’eau artificiel prisé des promeneurs et des pêcheurs. Selon le médecin légiste, le décès remontait à quelques heures et pouvait résulter de coups sur la tête. Selon le parquet, des précisions doivent « encore être apportées sur le déroulement des faits ».