Trois gendarmes blessés en opération dans la Manche et le Haut-Rhin durant la nuit

ENQUETE L’un des militaires a été grièvement blessé dans la Manche, les deux autres l'ont été dans le Haut-Rhin

Thibaut Chevillard

— 

Illustration de la gendarmerie.
Illustration de la gendarmerie. — Cléemnt Follain / 20 Minutes

Trois gendarmes ont été blessés durant la nuit de mercredi à jeudi lors d’opérations distinctes, apprend 20 Minutes de source proche du dossier. Le premier a été percuté par un automobiliste au volant d’une voiture volée dans la Manche. Une patrouille de gendarmes a repéré le véhicule vers 22h et, face au refus d’obtempérer du conducteur, a prévenu des renforts. Un dispositif a été mis en place pour l’intercepter.

Mais le conducteur recherché l’a contourné et a renversé le militaire. Touchée au bassin, la victime a été transportée au centre hospitalier d’Avranches. Son pronostic vital n’est pas engagé. Le conducteur, lui, est parvenu à prendre la fuite. Il est activement recherché. Une enquête a été ouverte, confiée à la section de recherche de Caen et à la brigade de recherche d’Avranches.

Un conducteur interpellé

Par ailleurs, deux autres gendarmes ont été blessés dans le Haut-Rhin, après avoir été percuté par un conducteur en excès de vitesse. Un peu plus tôt, il avait refusé de s’arrêter comme le lui ont demandé les militaires qui patrouillaient à Bussang (Vosges). Il a foncé dans une voiture du Psig qui tentait de l’intercepter. Les occupants ont été transportés au centre hospitalier de Mulhouse.

Le conducteur, qui a tenté de prendre la fuite, a été interpellé et placé en garde à vue. Son passager, lui, n’a pas été retrouvé. Une enquête a été ouverte, confiée à la brigade de gendarmerie de Thann.