Oui, un agent de la RATP a bien été blessé par un tir de carabine dans l'enceinte d'un dépôt de bus

FAKE OFF Un post Facebook particulièrement diffusé par les internautes affirme qu’un agent de la RATP a été blessé à la tête par un tir de carabine à plomb alors qu’il se trouvait dans un dépôt de bus ce week-end

Alexis Orsini

— 

Le dépôt RATP d'Asnières-sur-Seine lors d'un blocage, le 28 décembre (illustration).
Le dépôt RATP d'Asnières-sur-Seine lors d'un blocage, le 28 décembre (illustration). — NICOLAS MESSYASZ/SIPA
  • Un gréviste a-t-il été pris pour cible ce week-end par une personne hostile au mouvement de mobilisation contre la réforme des retraites ?
  • Certains internautes en sont convaincus, à la lecture d’un post Facebook dénonçant un tir de carabine visant une « foule de grévistes » rassemblés au sein d’un dépôt RATP, de nuit.
  • 20 Minutes a pu confirmer qu’un agent de la RATP a bien été blessé à la tête dans un dépôt de bus de la région parisienne, vraisemblablement par un tir émanant d’un immeuble voisin... mais à l'occasion d'une fête d'anniversaire. 

Les esprits s’échaufferaient-ils de manière dangereuse à l’encontre de certains grévistes, alors que le mouvement de contestation de la réforme des retraites se poursuit depuis le 5 décembre et qu’une nouvelle journée de manifestation est prévue jeudi 16 janvier ?

C’est en tout cas ce que laisse penser un post Facebook viral, dénonçant un « coup de feu » à l’encontre d’un gréviste au sein d’un dépôt de bus du Val-de-Marne (qui avait notamment été bloqué le 31 décembre) : « Nous étions dans le dépôt quai de Seine à Ivry-sur-Seine, lorsqu’un un individu face au dépôt a tiré avec une carabine à plomb au hasard dans la foule de GRÉVISTES, quelle honte ».

Le post Facebook viral sur l'agent RATP blessé par un tir de carabine.
Le post Facebook viral sur l'agent RATP blessé par un tir de carabine. - capture d'écran/Facebook

En guise de preuve, ce message – également repris sur Twitter pour dénoncer le geste d’un « cinglé partisan de l’ordre » – s’accompagne de plusieurs photos montrant le visage d’un homme ensanglanté, visiblement blessé à la tempe, qui semble ensuite pris en charge par une équipe médicale.

FAKE OFF

Contactée par 20 Minutes, la RATP indique que l’un de ses agents « aurait été victime d’un jet de projectile dans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 janvier, dans l’enceinte de l’entreprise ».

Ce que nous confirme une source policière, évoquant toutefois un contexte différent de celui avancé dans le post Facebook : « Dans la nuit de dimanche à lundi, alors qu’une fête était organisée dans le dépôt de bus RATP d’Ivry-sur-Seine par des agents, un individu a tiré d’un immeuble adjacent avec une carabine à plomb. Une personne a été blessée et emmenée à l’hôpital, les policiers sont intervenus mais il n’y a pas eu d’interpellation. »

Du « mouvement » sur le balcon de l’immeuble voisin

Selon le procès-verbal de la police, que nous avons pu consulter, l’équipe intervenue au sein du dépôt a constaté une « légère plaie au niveau de sa tempe gauche » et a fait appel aux sapeurs-pompiers, qui lui ont prodigué les premiers soins avant de l’emmener à l’hôpital. Après différents témoignages évoquant du « mouvement » sur le balcon de l’immeuble voisin, elle a en outre interrogé l’habitant de l’étage concerné, qui leur a simplement indiqué pratiquer le « tir sportif » sans avoir « aucune information à [leur] communiquer sur l’intervention ».

Ni l’auteur du post Facebook ni le parquet de Créteil n’ont donné suite à nos sollicitations avant publication de l’article. Mais ce dernier a affirmé à nos confrères de « 94 Citoyens » que les agents réunis au sein du dépôt participaient à une fête d’anniversaire.

D’après nos informations, l’agent de la RATP blessé aurait en outre décidé de porter plainte.