Le Havre : Le Samu visé par une plainte après le décès d’un quadragénaire

ENQUETE La fille de la victime affirme que les services d'urgence ont refusé de se déplacer lors de son second appel

20 Minutes avec agence

— 

Une voiture du Samu. (illustration)
Une voiture du Samu. (illustration) — MICHEL GILE/SIPA

La fille d’un homme de 47 ans décédé au Havre (Seine-Maritime) le 8 janvier a porté plainte contre le Samu. Elle estime qu’un dysfonctionnement du service de secours est à l’origine de la mort de son père. Deux enquêtes ont été diligentées, indique France Bleu Normandie. L’une concerne les circonstances du décès du quadragénaire et l’autre la réaction du Samu.

La plaignante a expliqué avoir contacté le 15 alors que son père ressentait une douleur au genou, d'où il avait été opéré quelques semaines plus tôt. Un médecin de garde s’est déplacé et a prescrit un traitement. La situation du malade s’est ensuite rapidement détériorée. Ses lèvres ont bleui et ses mains ont gonflé. Sa fille a alors rappelé le Samu et affirme que le service a refusé d’intervenir. L’homme est mort dans la soirée.

Il aurait refusé de se faire hospitaliser la veille

Du côté des secours, on assure que la famille de la victime avait déjà fait appel au Samu la veille du décès. Ils avaient alors voulu hospitaliser le malade mais celui-ci n’avait pas voulu entrer dans l’ambulance, a fait savoir dans un communiqué l’hôpital Monod du Havre. Le patient avait également été vu par un médecin de ville.

Une autopsie a montré que le Normand était décédé des suites d’une septicémie qui pourrait être due à son opération du genou. Les enquêteurs ont à leur disposition les enregistrements audio des appels passés par la famille aux services d’urgence.