Lyon : Trois mineurs mis en examen pour avoir aspergé leurs victimes de gaz lacrymogène pour les voler

ARRESTATION L’un d’eux s’est réfugié sur le toit de la piscine du Rhône pour échapper aux forces de l’ordre

C.G.

— 

Trois mineurs ont été mis en examen à Lyon pour avoir aspergé leurs victimes de gaz lacryomgène afin de les détrousser.
Trois mineurs ont été mis en examen à Lyon pour avoir aspergé leurs victimes de gaz lacryomgène afin de les détrousser. — Clément Follain/ 20 Minutes

Ils sont âgés de 16 et 17 ans. Trois mineurs ont été mis en examen jeudi à Lyon pour « vol aggravé » après avoir été interpellés la veille par les policiers de la BAC. Le trio est soupçonné d’avoir détroussé plusieurs passants dans la rue en utilisant la même méthode : les asperger au préalable de gaz lacrymogène.

Postés aux abords de la station de métro Saxe-Gambetta, les complices ont été arrêtés vers 2 heures mais ont tenté de fuir. L’un d’eux, SDF, s’est même réfugié sur le toit de la piscine du Rhône pour éviter d’être rattrapé par les forces de l’ordre. Il n’était pas connu des services de justice, contrairement au garçon de 16 ans, condamné à 10 reprises.

Des effets dérobés à quatre victimes, identifiées dans le temps de la garde à vue, ont été retrouvés sur les suspects, précise ce vendredi la police lyonnaise. Les adolescents étaient également armés de deux couteaux. Présentés au parquet jeudi, ils ont été libérés après avoir été mis en examen.