Var : L’homme retranché avec sa fille de 3 ans a été interpellé par le GIGN

DENOUEMENT Ce quadragénaire, qui s’est retranché pendant plus de 30 heures avec sa fille de 3 ans, a ouvert le feu sur les gendarmes du GIGN lors de l’assaut, jeudi soir

J.S.-M.

— 

Les hommes du GIGN ont essuyé des tirs, ce jeudi, en interpellant un forcené dans le Var (illustration).
Les hommes du GIGN ont essuyé des tirs, ce jeudi, en interpellant un forcené dans le Var (illustration). — N. Messyasz / SIPA

« Tout le monde est sain et sauf. » Les gendarmes du GIGN sont soulagés après un assaut violent, dans la nuit de jeudi à vendredi, à Esparron-de-Pallières, dans le Var. Un homme d’une quarantaine d’années, qui s’était retranché dans une maison avec sa petite fille de 3 ans, a été interpellé par l’unité d’élite de la gendarmerie, a-t-on appris ce vendredi matin.

« Nous avons donné l’assaut par deux points de la maison et avons tout de suite isolé la petite fille, raconte à 20 Minutes un porte-parole du GIGN. L’homme a ensuite ouvert le feu sur notre colonne, sans faire de blessé, grâce aux boucliers. Il a été interpellé aussitôt. » Les grenades assourdissantes lancées par les militaires ont permis de le déstabiliser.

Ce quadragénaire a passé plus de 30 heures retranché avec sa fille dans la maison de sa mère, dans le petit village d’Esparron. Les gendarmes ont tenté de négocier avec lui, en vain : « Il n’était pas vraiment cohérent. »