Ariège : Une femme est morte à Saint-Girons, après avoir été découverte bâillonnée et ligotée

FAITS DIVERS Sa fille l’a découverte mourante vendredi en fin de journée dans son appartement de Saint-Girons

B.C.
— 
Lyon, le 1er mars 2016. Illustration de la police technique et scientifique.
Lyon, le 1er mars 2016. Illustration de la police technique et scientifique. — Elisa Frisullo / 20 Minutes

C’est sa fille, qui l’a découverte vendredi soir à son domicile de Saint-Girons, en Ariège. En pénétrant chez sa mère, la jeune femme de 20 ans l’a trouvée ligotée et bâillonnée, dans un état désespéré selon une information de Radio Couserans.

Elle a immédiatement appelé les secours qui, malgré leurs efforts, n’ont pu réussir à ranimer cette femme de 54 ans. Prévenus, les gendarmes de l'Ariège​ se sont rendus sur place, tout comme le procureur de la République, Laurent Dumaine.

La commune de Saint-Girons, en Ariège.
La commune de Saint-Girons, en Ariège. - Maps4News

Une enquête a été ouverte sous son autorité pour effectuer les premières auditions de l’entourage de la victime. Le procureur de la République indique qu’il l’a confiée « conjointement à la section de recherche de la gendarmerie de Toulouse et à la brigade multimission de Saint-Girons », épaulées par « une forte mobilisation de personnels du groupement de la gendarmerie de l’Ariège compte tenu des importantes investigations à mener ».

Elle devra faire la lumière sur cette mystérieuse mort, pour laquelle l’autopsie pourrait apporter quelques réponses.