Dreux : Armé d'un fusil de chasse, un homme tire sur un employé de la mairie avant de se suicider

ARME A FEU Il s’agirait d'« une affaire d’ordre privé », d’après le procureur de la République

20 Minutes avec AFP

— 

La mairie de Dreux en 2017 (image d'illustration).
La mairie de Dreux en 2017 (image d'illustration). — CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Le Directeur général des services de la ville de Dreux (Eure-et-Loir) a été blessé par balle ce vendredi dans l’enceinte de la mairie et l’auteur des coups de feu s’est suicidé, a-t-on appris auprès du parquet de Chartres.

« Un homme armé d’un fusil de chasse » s’est présenté ce matin à 10 heures à la mairie. Il s’est rendu dans le bureau du DGS et a fait feu « à une reprise » sur le fonctionnaire avant de retourner l’arme contre lui, a précisé à l’AFP le procureur de la République Rémi Coutin.

Une cellule psychologique mise en place

Les policiers appelés sur place « ont trouvé l’auteur des faits suicidé et le Directeur général des services blessé », a expliqué le procureur, sans pouvoir préciser si une autre personne était présente dans le bureau au moment des faits. Rémi Coutin a indiqué que le DGS était bien la personne visée par le tireur.

Le directeur des services « semblerait blessé seulement à la jambe », a-t-il noté, tout en souhaitant rester prudent sur son état de santé en attendant des nouvelles de l’hôpital où il a été transporté. Il a ajouté qu’il s’agissait d'« une affaire d’ordre privé ».

La préfète d’Eure-et-Loir Fadela Benrabia s’est rendue sur place ainsi que le procureur adjoint du parquet de Chartres. Le maire Gérard Hamel, qui n’a pas souhaité s’exprimer sur les événements, a indiqué à l’AFP qu’il avait décidé de fermer la mairie vendredi. « Il y aura une réunion lundi matin avec le personnel » de la mairie, a-t-il dit, précisant également qu’une cellule psychologique a été mise en place.