Pyrénées-Orientales : Les gendarmes retrouvent plus de 900 bijoux volés lors de cambriolages

ENQUETE Les suspects sont convoqués en 2020 devant le tribunal correctionnel

Jérôme Diesnis

— 

Une gendarmerie. (Illustration)
Une gendarmerie. (Illustration) — E. Frisullo / 20 Minutes

Quatre hommes, qui ont été mis en examen et incarcérés, sont convoqués en 2020 devant le tribunal correctionnel de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales : ils avaient été interpellés en janvier dernier, soupçonnés d’être les auteurs de nombreux cambriolages commis depuis le mois d’octobre 2018, rapportent les services de la gendarmerie.

Les suspects avaient pu être identifiés par les enquêteurs grâce à un numéro de plaque d’immatriculation, repéré lors d’une tentative de cambriolage d’une maison.

946 objets au total

Selon les gendarmes, ils sont soupçonnés d’avoir commis 46 cambriolages dans des résidences inoccupées, situées dans les départements des Pyrénées-Orientales et de l’Aude, avant de revendre leur butin en Espagne et d’acheminer l’argent vers leur pays d’origine, dans le sud-est de l’Europe.

Les perquisitions menées par les gendarmes ont permis de retrouver 946 objets, dont 900 bijoux, dont deux kilos sont en or pur. Certains ont pu être restitués à leurs propriétaires.