Inondations dans le Var : Les deux personnes mortes noyées allaient secourir leurs animaux

INONDATIONS Deux personnes sont mortes dimanche lors des inondations dans le Var, en voulant aller porter secours à leurs animaux

Adrien Max

— 

Une voiture a été surprise par la montée des eaux, ici à Mandelieu-la-Napoule.
Une voiture a été surprise par la montée des eaux, ici à Mandelieu-la-Napoule. — Valery HACHE / AFP
  • Deux personnes sont décédées dans le Var dimanche, emportées par les eaux alors qu’elles voulaient s’assurer que leurs animaux étaient en sécurité.
  • Les pompiers rappellent qu’il faut prendre des précautions avant le début des inondations, il est toujours trop tard pour intervenir une fois que l’événement a débuté.

Ils ont perdu la vie en voulant sauver celles de leurs animaux. Deux personnes sont décédées dimanche soir dans le Var, lors des violentes inondations. Le corps de Kai Duprez, 34 ans, a été retrouvé à Fréjus après avoir été emporté par les eaux. Ce directeur de centre équestre voulait vérifier que la vingtaine de chevaux dont il s’occupait allaient bien. Son beau-père, lui aussi emporté par une vague de deux mètres, a pu s’en sortir en s’agrippant à un poteau, relate Var-Matin.

Henri Firn a, quant à lui, été emporté alors qu’il traversait à bord de son véhicule le gué [sorte de passage sur le lit de la rivière] sur l’Endre à Saint-Paul-en-Forêt dimanche soir. Il voulait s’assurer que son troupeau de mouton était bien à l’abri. « Visiblement ces personnes ont pris trop de risques, regrettaient les pompiers du Var auprès de 20 Minutes. Avec les annonces de cet épisode violent, bon nombre de personnes avaient pris des précautions. Essayer de sortir, d’intervenir, au moment de l’événement c’est toujours trop tard ».

« Toutes les personnes qui n’écoutent pas ces conseils peuvent se mettre en danger »

Lors de l’épisode méditerranéen du week-end dernier, des animaux ont effectivement péri lors des inondations. « Des champs ont été inondés, certains animaux ont pu se mettre à l’abri sur des promontoires, mais des moutons et des chevaux sont morts noyés ou d’épuisement », relatent les pompiers. Ils rappellent néanmoins la nécessité de suivre les conseils de précautions. « Toutes les personnes qui n’écoutent pas ces conseils peuvent se mettre en danger, mais également mettre en danger les secours. S’ils les avaient écoutés et respectés, ils n’auraient pas pris autant de risque. »

Trois personnes sont également décédées dans les Bouches-du-Rhône dans le crash d’un hélicoptère de la Sécurité civile, alors qu’elles devaient justement procéder à des hélitreuillages dans le Var, après avoir secouru des personnes dans le Vaucluse.